Le Crillon, Nouvelle Vie

Après quatre ans de travaux titanesques le Crillon ouvre enfin ses portes aujourd’hui 05 Juillet 2017. Exclusif Voyages a eu la chance de découvrir son nouveau visage lors d’une visite très privée avant ouverture : un voyage d’une heure et demi place de la Concorde…

Verdict : un pari plus que réussi !!!

Un changement dans les règles de l’art orchestré par Richard Martinet, architecte spécialiste des Bâtiments de France qui a eu la lourde tâche de garantir le respect de ce lieu historique, conçu en 1758 par Ange-Jacques Gabriel. Le palais de Louis XV avec l’esprit Rosewood. C’est avec émotion que l’on pénètre dans ce classique des palaces parisiens, mais du classique il ne reste plus que l’essentiel, complètement redynamisé pour entrer dans l’ère du voyage en mode XXIe siècle.

Première surprise c’est le bar qui nous accueille installé à la place du restaurant L’Ecrin (qui a déménagé dans une salle plus confidentielle) ; il ouvre ses portes à la vie parisienne, un des objectifs de cette rénovation, faire du Crillon le lieu de rendez-vous des parisiens.

Des plafonds dont les fresques ont été allégées, des lustres en sautoir modernisés, de la dorure oui, mais sans ostentation.

Des pièces d’art contemporain dispersées avec goût partout dans l’hôtel, ajoutent une pointe d’audace bien pensée. Mention spéciale pour les sculptures hypnotisantes de Kate MccGuire aux formes enveloppantes, recouvertes de plumes qui s’enlacent à l’infini…

Notre fantastique exploration fait aussi la part belle aux hommes : traditionnels barbier et cireur de souliers à l’ancienne et même un tailleur sur demande pour des complets sur-mesure.

Dans un Club privé qui sent bon le cuir, ces messieurs pourront aussi profiter de cigares triés sur le volet en dégustant une sélection de Whiskys internationaux.

Dans les salons, des camaïeux de bleu, de beige, de gris…

On foule les moquettes moelleuses en respirant la délicieuse odeur de neuf autour d’artisans et décorateurs qui mettent les dernières touches à leurs œuvres.

Ils forment une véritable armée qui passe en revue les moindres détails, l’effervescence est partout, le grand moment approche.

L’équipe peaufine sa chorégraphie, tout doit être parfait pour le 5 Juillet, dans les restaurants les serveurs, les mains gantées, mettent en scène couverts, assiettes et verres tandis que la brigade s’affaire à la Brasserie d’Aumont, entre huîtres fraîches et tartares de bœuf piqués de grains de caviar.

L’émotion et la fierté sont palpables, on ressent le privilège d’être dans les coulisses.

En traversant les deux patios, qui viennent instantanément se rajouter à notre liste personnelle de « jardins cachés parisiens dans lesquels ont aime se prélasser !», c’est la pierre claire des façades que l’on remarque d’abord, elle illumine et met en valeur les balcons côté cour.

Les jasmins fleurissant à peine sont déjà délicatement parfumés.

Le bassin qui sera animé de jets d’eau n’est pas encore en action, l’occasion pour nous d’admirer en contrebas, la piscine sculptée de coquillages en or, une des créations de ce Crillon 2017.

Le système est ingénieux puisqu’il permettra d’offrir aux nageurs un puits de lumière tout en les protégeant des regards ; l’ambiance se doit d’être intime dans le Sense Rosewood SPA.

Les soins y seront prodigués dans un design toujours renouvelé, pour exemple, au salon de coiffure, une magnifique œuvre mutante, faite de plumes et d’éléments métalliques tombant du plafond, sera régulièrement complétée par l’artiste.

Rien n’est figé dans ce lieu d’exception, fini le standard place à la personnalisation, 124 chambres, 124 histoires…


Chapitre numéro un

Les « appartements » signés Karl Lagerfeld et la « Choupette », une chambre très cosy, du nom de son célèbre animal de compagnie.

Carte blanche pour l’artiste, qui a laissé libre court à son goût pour le XVIIIe siècle, lits à baldaquins, chandeliers, festival de marbres, de bois, d’étoffes nobles.

Sans oublier la touche Karl, ses propres photos aux murs, sur lesquelles il s’amuse à mettre en scène des versions modernes de Marie Antoinette.

Chapitre deux

Sous les toits, le Poète, l’Ecrivain et le Peintre, trois ateliers d’artistes nichés au septième (un nouvel étage), des lofts longilignes célébrant le monde de l’art.

Lumineux et inspirants, c’est avec bonheur qu’on s’y attarde, contemplant les centaines de détails, d’objets créés spécialement pour le palace et qui rendent l’atmosphère si particulière.

Chapitre trois

Les suites signatures dont celle du Duc de Crillon, exceptionnel rappel de l’histoire, ancienne chapelle privée aux boiseries classées ou celle évoquant la reine de France, Marie-Antoinette qui y prenait ses leçons de piano. Mais le Crillon a l’âme fidèle en dévoilant la suite Bernstein, hommage à l’un de ses clients habitués. L’espace de 238 m² au mobilier contemporain est prolongé d’une terrasse inouïe, qui frôle la place de la Concorde.

Les sommets des façades de l’hôtel sont d’ici accessibles et on ne résiste pas à l’envie de caresser la beauté de ces pierres.

D’un étage à l’autre, toutes les chambres étonnent les unes après les autres avec à chaque fois la sensation d’être dans un véritable « chez soi sublimé ».

Le long des couloirs, on sourit devant d’anciennes gravures, customisées avec humour et style, par des bulles de bandes dessinées ou des pointillés de peintures vives…

Le voyage s’achève sur un agréable tournis, une fois sur la place de la Concorde on jette un dernier regard mélancolique au Crillon… Le coup de foudre s’inscrit alors délicatement en nous à mesure que l’on s’éloigne. C’est un sobre et retentissant bravo que l’on a maintenant envie de crier et de partager avec vous !


18 ans… et le vent dans le dos !

Cabane, Tente ou Villa ?

Caprices d’Avril !

Chic & Éco-responsable

Des plaisirs simples…

Exclusif Voyages à la Neige

Exclusif Voyages et La Route du Sud dans Série Limitée

Exclusif Voyages et Luxe Magazine présentent l’expérience du train au sommet…

Exclusif Voyages fait sa Rentrée !

Explora Île de Pâques & Six Senses Laamu, des offres inédites avant l’été !

Formats atypiques

India Welcome Back

Itinérance

Je partirai…loin !

L’ambitieuse, l’indomptable, la sculpturale Dubaï…

L’été à Singita Lebombo

L’été au fil de l’eau

L’été d’Exclusif Voyages

Les Journées Particulières

Les Z’adresses de la rentrée

Ma cabane en hiver

On chausse les espadrilles !

ou le prix du silence

Pépites africaines

Phénomène Mexiiiico !

Réincarnation !

Retour d’Inde et d’Oman

Sabine à Mascate

Sabine en camp privé à Oman

Sabine, dans les montagnes omanaises !

Sabine, Départ pour Oman !

Slow Life au Pérou

Sophie & Sabine Arbib au Six Senses Zil Pasyon

Sophie au Belize, Blancaneaux Lodge

Sophie au Belize, Turtle Inn

Sophie au Guatemala, jour 1

Sophie au Japon, 10ème jour

Sophie au Japon, 11ème et dernier jour

Sophie au Japon, 2ème jour

Sophie au Japon, 3ème jour

Sophie au Japon, 4ème jour

Sophie au Japon, 5ème jour

Sophie au Japon, 6ème jour

Sophie au Japon, 7ème jour

Sophie au Japon, 8ème jour

Sophie au Japon, 9ème jour

Sophie au Japon, premier jour

Sous les pavés, la plage !

Un avant-goût du Pérou !

Un hôtel – Un musée 

Une chemise carnet de voyage pour le Pérou !

Voila l’été !

Week-ends de Printemps…Rome, Santorin & Majorque