Maroc

La Route du Sud

Partenaire privilégié de Maisons des Rêves, Exclusif Voyages dévoile la Route du Sud, un itinéraire nomade de six nuits à travers les oasis du sud marocain. Initié par le propriétaire de Dar Ahlam, Thierry Teyssier, le voyage sur les pistes berbères s’inscrit telle une immersion au cœur de paysages étonnants. A l’instar de chaque création estampillée Maisons des Rêves, la Route du Sud improvise des mises en scènes inattendues, des tables dressées comme une histoire, des parenthèses paisibles… agence-de-voyage-de-luxe-Route-du-Sud-Maroc 28Au fil des jours se succèdent vastes étendues envahies de palmiers, oueds immenses à l’aridité palpable, canyons et roches aux allures de Far West, dunes de sable où flottent en mirage, les réminiscences du Petit Prince. Peu à peu, l’aventure grandit en intensité et en émotion pour un atteindre un paroxysme inégalé. Que vous soyez deux, quatre ou six personnes, l’itinéraire est totalement privé avec guide, majordome attitré et suffisamment de véhicules 4X4 pour savourer l’aventure en toute intimité. Le parcours est aussi gourmand… Thierry Alix, électron libre de la cuisine, s’est inspiré des produits naturels et traditionnels du Maroc pour établir sa carte gastronomique. Quant aux douceurs sucrées, elles sont signées Pierre Hermé et Philippe Conticini, les ténors des Pâtisseries des Rêves. En prenant la route du Sud, on abandonne ses repères. La valise de nos temps modernes disparaît au profit d’une malle ancienne. Un lait d’amande et une « Merveille » à la fleur d’oranger, sont autant de rituels qui illuminent chaque départ d’une aura de « bonne fortune ». Dans la vallée verdoyante des Arganiers, la Maison des Arganiers accueille les premiers songes. A flanc d’une colline abrupte, la structure en pierre sèche domine les étendues vierges à perte de vue. Des escaliers biscornus forment un dédale de coins et de recoins intimes et haut perchés où l’on a juste envie de contempler l’horizon. Des meubles à la sobriété toute contemporaine se mêlent aux matériaux bruts naturels. Parmi les premières découvertes, une balade jusqu’à l’océan pour une pause fruitée et la visite du parc naturel de Souss Massa. Le lendemain, la piste sillonne la palmeraie luxuriante de Tighmert jusqu’aux murs de pisé de la Maison de l’Oasis, seconde halte du voyage. Cette demeure de caractère est un compromis entre la tente et l’habitation traditionnelle marocaine. Ici, toiles écrues, voilages, broderies rubis inspirées de la Mauritanie, coffres anciens et meubles en bois se côtoient harmonieusement. Autour, on explore Akka et l’Agadir d’Amtoudi. Le périple se poursuit jusqu’à Issafem. Près d’un village de femmes, la Maison Rouge est une escale hors du temps. Si l’on fait silence, on entend le chuchotement de la source chaude qui alimente le village. A l’intérieur des murs cossus, le style colonial donne la sensation de remonter le temps. Tel un fil conducteur, le rouge teinte un mur de la chambre et décore linge de maison et vaisselle, spécialement tamponnés à l’encre par les membres de la communauté locale. Face aux massifs montagneux, la Maison Rouge est le point de départ d’un pique-nique au grenier collectif d’Ait Kin, ancienne construction vouée au stockage. Puis, la piste s’efface sous le sable du désert situé près du lac asséché d’Iriki. Un bivouac de luxe, métaphore poétique des coutumes nomades, est installé au détour d’une dune. Ce campement raffiné se compose de tentes privées où l’on retrouve les toiles ivoires, les gros coussins qui jonchent le sol rivalisant avec les tapis épais, le fer forgé, la salle de bains de campagne et autant de lanternes aux lumières chaudes et vacillantes. Le lendemain, Dar Ahlam vous accueille pour deux dernières nuits magiques. Le célèbre palais de terre rouge, ayant appartenu à un sultan, est un sanctuaire où chaque instant se transforme en surprise, pique-nique au cœur de la vallée des Roses, apéritif champêtre au coucher du soleil, dîner romantique sous les palmiers… un livre de contes où s’écrivent jour après jour de nouvelles émotions.

Et si on s’envolait tout de suite… sur la Route des Rêves ?!