Galapagos

Le secret de Darwin

Découvertes par hasard en 1535, les Galapagos inspirèrent le naturaliste britannique Charles Darwin pour sa théorie sur l’évolution. Il semble pourtant que le temps se soit justement arrêté sur cet archipel isolé. Au large de l’Equateur, une quarantaine d’îles volcaniques flottent sur les eaux du Pacifique. Presque inhabitées, les Galapagos, abritent un parc national et une réserve marine uniques au monde classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ancien repaire de pirates et de boucaniers, elles ont conservé de leur passé tumultueux une atmosphère de mystère, renforcée par la présence d’un écosystème spectaculaire où vivent plus de 400 espèces endémiques.

agence-de-voyage-de-luxe-aventure-Equateur-et-Galapagos-morseProtégées par des règles écologiques strictes, établies par les naturalistes biologistes de la Fondation Charles Darwin, la découverte des îles Galapagos se mérite. Chaque visite est conditionnée par des autorisations spécifiques afin de limiter l’affluence. Les Galapagos s’apprécient d’îles en îles. Pour cela, il faut oublier le luxe des grands hôtels et privilégier le charme rustique des lodges. La nature à l’état brut, où vivent en toute quiétude, tortues géantes, iguanes marins endémiques, otaries, albatros, fous aux pattes bleues, baleines à bosse, dauphins… supporte à elle seule le luxe inouï de l’expérience. L’île de Santa Cruz révèle une importante variété de sites. D’un coté, le sable blanc de Tortuga Bay, de l’autre, des tunnels de lave d’une hauteur de 2 à 3 mètres. L’île de San Cristobal est envahie par les otaries que l’on croise aisément sur le port. Au 18ème siècle, à Floreana, dans une poste artisanale, les baleiniers déposaient leurs lettres. Aujourd’hui encore, on laisse sa lettre et l’on prend celle d’un étranger pour l’envoyer une fois de retour sur le continent… Un peu comme on jetterait une bouteille à la mer. Isabela, la plus grande est l’une des plus belles îles. Cinq volcans actifs règnent sur sa biodiversité où l’on trouve 60% de la faune des Galapagos. A ce florilège d’îles s’ajoutent les minuscules bouts de terre inhabités, dont l’accès nécessite des autorisations spéciales : Santa Fe, Plazas, North Seymour et Bartolome… Des espaces vierges où se mêlent cactus géants, falaises escarpées, géologie étonnante et centaines d’oiseaux aux noms scientifiques !