Japon

Guntû

Un ryokan flottant au pays du Soleil Levant

C’est à un vrai retour aux sources qu’invite cette croisière méditative en mer de Seto, à bord d’un bateau au design minimaliste et luxueux.

A l’ouest du Japon, la mer intérieure de Seto abrite l’archipel de Setouchi et ses 700 îles mystérieuses. Depuis l’Antiquité, les marchands naviguent sur ces eaux calmes et poétiques. Un bateau atypique, le Guntû, fait désormais le voyage au départ du port d’Onomichi, s’amarrant pour la nuit au creux d’une baie secrète, au plus près des traditions propres au monde des Setouchi. On y découvre ses villages de pêcheurs et ses temples préservés, avant de revenir sur cette autre merveille du monde flottant qu’est le Guntû. Coiffé d’un toit de zinc qui mime ceux des bâtiments de la côte, le Guntû a été dessiné par l’architecte Yasushi Horibe tel un ryokan flottant. Cette auberge japonaise ultra-design de 19 cabines propose en divers itinéraires de 3 ou 4 jours, des morceaux choisis de la mer de Seto, qui varient selon la météo.

Un des parcours explore les contrastes culturels entre l’art contemporain sur l’île de Naoshima et les lumières des villes modernes, un autre effeuille les sites les plus historiques, de temples classés en villages anciens. C’est à bord que se vivent les expériences les plus mémorables. Assis en tailleur sur la terrasse qui file au ras de l’eau, on déguste un saké en laissant couler ses pensées. Dans la baignoire en cyprès, un bain chaud patiente, avant ou après la piscine du spa, aussi douillette que celle d’un onsen. Les massages Nentai délient tous les points douloureux et approfondissent la détente que procure la navigation maritime, presque aussi paisible que sur les eaux d’un lac.

La cérémonie de thé et la fabrication de gâteaux traditionnels par le chef pâtissier, sont exécutées avec la grâce de rituels. La table dirigée par Kenzo Sato, qui pilote les cuisines du Shigeyoshi à Tokyo, rend hommage au yoshoku. Cet art culinaire né au début de l’ère Meiji consiste à adapter des plats occidentaux à base de viandes, donnant naissance au ragoût de bœuf sauce soja ou au fameux porc croustillant, le tonkatsu. Un restaurant japonais sert la pêche du jour, cuisinée selon vos désirs, et un petit bar de six couverts offre une dégustation de sushis millimétrés. Et partout, les grandes baies vitrées dévoilent comme autant de tableaux, les paysages de collines et de rivages glissant entre le ciel et l’eau.


Croisières à dates fixes :  3 jours / 2 nuits ou 4 jours / 3 nuits
Départs toute l’année
Une dizaine d’itinéraires au centre, à l’ouest et à l’est de la mer de Seto.
19 cabines (38 passagers)


Découvrez l’article d’ AD Évasion