Indonésie, autres îles

Nyaman Boat, au fil de Komodo

Ses voiles déployées dans des tons « rose foncé » strié d’ivoire, font penser à une glace d’été parfum vanille-fraise… Le voilier traditionnel Nyaman Boat traverse fièrement les eaux insolites et préservées de l’archipel des îles du Parc National Komodo en Indonésie. Un véritable rendez-vous avec la nature vierge des ces territoires lointains où vit une faune marine exceptionnelle, attend le voyageur. 

L’ancien bateau, long de 32 mètres, a été entièrement rénové par l’architecte d’intérieur français Stephan Remini dans un esprit à la fois contemporain et indonésien. Déjà propriétaire des villas privées de luxe Nyaman à Bali, Stephan Remini a créé Nyaman Boat pour offrir une expérience authentique de l’Indonésie version aquatique.

Pendant 4 ou 6 nuits, on embarque avec sa famille et ses amis à bord des 7 cabines avec salles de bains privées où la décoration sobre, élégante et feutrée mêle avec beaucoup de goût le bois de tek, les tissus blanc et taupe et des encadrements de photos de Bali et de l’Indonésie en sépia.

Sur le pont, les gros coussins en forme de transats moelleux couleur chocolat donnent très envie de lézarder pendant que le voilier navigue tranquillement à la conquête des îles aux noms exotiques. Première étape sur l’île de Lesa et son marché où on achète aux pêcheurs locaux les langoustes et les cigales de mer du dîner. Navigation vers l’île de Kalong où un spectacle fascinant nous attend au crépuscule, l’envol en un concert assourdissant de milliers de Roussettes, chauve-souris géantes qui se dirigent toutes en même temps vers l’île de Florès, attirées par les fruits qu’on y trouve en abondance.

Le lendemain, après avoir tester l’écho qui se répète à l’infini dans la crique immense de Padar dans les îles de la Sonde, direction vers Komodo et ses mystérieux dragons… Les célèbres varans qui hantent les lieux, plus de 1800 spécimens, et s’abandonnent volontiers aux récifs parmi les plus beaux de la planète, ont des allures préhistoriques et semblent tout droit issus d’un conte fantastique.

Plutôt paisibles, les géants cohabitent avec les pêcheurs venus s’installer sur Komodo, originaires de Bima, Sumbawa ou même Florès, et que l’on appelle poétiquement les « gitans de la mer ».  Trekking guidé à travers Komodo, avant d’admirer les coraux aux reflets rose de Pink Beach et de partir à la découverte de Gili Lawa Darat. L’île est presque le « must » de l’expérience à elle toute seule avec ses fonds marins éblouissants de couleurs où on croise poissons clown, poissons perroquet ou poissons lune paradant à travers les coraux et les étoiles de mer… Elle se découpe en deux baies où d’un coté viennent s’abriter les tortues et où les dauphins jouent tranquillement dans les vagues de l’autre coté.

Enfin, cap sur Manta Point et son banc de sable désert. L’aventure s’achève ici dans les eaux translucides où les raies dont l’envergure peut atteindre 4,50 mètres improvisent pour nous saluer un balai des plus élégants…