Danemark

The Krane, ou une nuit suspendue à une grue ! 

Cet espace improbable dominant le port de Nordhavn à Copenhague, le dernier en rénovation de la capitale danoise, est l’œuvre irrationnelle du visionnaire Klaus Kastbjerg.

En fin de chantier, le designer a imaginé réincarner une ancienne grue à charbon (ou « crane ») en un véritable lieu de vie, une cabane des temps modernes face à une vue sans concession. Coup de génie ou audace artistique, le « C » de crane a mué en « K », pour livrer The Krane, un ovni hôtelier inouï, émergeant à la pointe d’un site industriel encore en activité.

La vision intérieure / extérieure surprend en observant les lignes de la structure graphique, érigée sur 3 niveaux. The Krane pousse la performance en accueillant seulement deux hôtes par nuit.

Après avoir gravi les premières marches de l’escalier métallique, on accède au niveau 1, la Glass Box, la seule salle de réunion qui trompe l’ennui, baignée de lumière sur toutes ses faces. Au second niveau, à l’Amazing Spa, deux baignoires conversent en face à face, devant un sauna flambant neuf.

Mais comme tout bon alpiniste qui se respecte, même citadin, c’est le sommet que l’on vise, celui qui abrite le cocon plaqué noir en guise de suite. Un noir en rappel au passé charbonnier de la grue, mais surtout un noir aux nuances multiples qui se tanne avec le temps et l’éclairage naturel. L’atmosphère intérieure sobre et très masculine, emploie des matières primaires telles que l’acier, le bois ou le cuir.

Les dimensions sont minimales pour mieux valoriser la vue imprenable qui s’offre sans retenue, du minuscule boudoir terrasse en prolongement de la chambre. Un bain aérien à 360° !

L’immersion multi-sensorielle à The Krane, s’accompagne d’un concierge à disposition, d’un véhicule estampillé et de deux VTT nouvelle génération, pour flâner quelques heures dans Copenhague.

On connaissait ses investissements autour d’anciens entrepôts ou plus récemment dans un silo à grains… Avec The Krane, Klaus Kastbjerg étonne encore et imprime une nouvelle fois son ADN dans la longue histoire du design danois.