Europe

Ha(a)ïtza

A l’instar de son petit frère La Co(o)rniche, l’hôtel Ha(a)ïtza, au cœur du village de Pyla-sur-Mer, s’est laissé dorloter dans les bras de Sophie et William Téchoueyres, qui avec passion, ont suivi les traces de l’architecte Louis Gaume.

Dans les années 30, le « roc », traduit du basque, était le lieu de villégiature de nombreuses personnalités dont la crème des chansonniers, de Charles Trenet à Maurice Chevalier en passant par Yves Montand. Très vite il devient le fief d’artistes renommés et le carrefour de la vie culturelle régionale et nationale.

Dans ce refuge à l’atmosphère tranquille, le lobby et les 38 chambres affichent une déco originale, à la fois nostalgique et singulière. Dès sa transformation, Philippe Starck a souhaité conserver l’esprit du Bassin d’Arcachon tout apportant un brin d’ailleurs. Face aux lambris en pin, des photos noirs et blancs, des fauteuils et appliques vintage, des statuettes ethniques et des souvenirs chinés en voyages composent le décor. Les tapis tissés se lovent dans le bois omniprésent, les miroirs accroissent les espaces de vie, les tabourets africains accompagnent les sofas contemporains, dans une harmonie simple et épurée.

Un vieux bar Brésilien donne le ton métissé avec une panoplie de cocktails insolites. Le restaurant gastronomique quant à lui, tel un yacht-club élégant, invite à des dégustations familiales dans une atmosphère chaleureuse. Le tea time réminiscence de l’enfance, fait la part belle aux pâtisseries et autres délices gourmands. Et il suffit de traverser la rue pour prolonger d’autres moment de convivialité, au Café Ha(a)ïtza, la brasserie comme à la maison !

Pour la relaxation, un Spa et un fitness sont à disposition mais on se livre volontiers à quelques brasses dans la piscine sous verrière exotique, avec toit rétractable, pour les chaleurs d’été.