Europe

Erosantorini

Interrompu dans son envol par la beauté d’une caldeira majestueuse, adossée au charmant village de Mesaria, Erosantorini a trouvé refuge dans les bras pentus d’une falaise emblématique de l’île de Santorin, au-dessus de la mer Egée. Immaculée à en perdre la vue, la propriété baigne de soleil dans son architecture et dans son âme. Une scénographie imaginée par l’éclectique designer italienne Paola Navone, qui met en scène 8 000 m² d’un domaine privé sobre et aux couleurs iconiques des Cyclades.

Dans un univers graphique que son regard iconoclaste a dessiné, elle mêle habilement la monochromie qui jongle du blanc au gris, et les matières brutes, pierre de schiste, pierre volcanique, marbre poli et tadelakt. Elle laisse les coloris naturels jouer leur rôle dans ce décor contemporain, comme le bleu azur enveloppant de la baie, les touches ocre des jarres traditionnelles et les jardins en fleurs. Un écrin rare qui se compose de 5 suites intimes, privatisables l’été pour une seule et unique tribu ou proposées individuellement en basse saison. Dans une sophistication dépouillée, des espaces de vie confortables et flexibles, sont pensés harmonieusement de l’intérieur à l’extérieur suivant la configuration des invités. Chaque recoin y trouve sa jouissance optimale, chaque objet occupe sa place dédiée.

A l’instar de la philosophie antique, dite “Philotimo”, que seuls les grecs peuvent interpréter à sa juste valeur, le propriétaire a souhaité instaurer en ses lieux, une hospitalité généreuse, bienveillante et épicurienne. On en ressent notamment les effets dans le service produit avec discrétion tout au long de la journée et dans ses détails qui veillent au bien-être continu de l’hôte. La longue table, sculptée dans un bois d’olivier, est un autre rendez-vous tout en partage que le Chef anime de ses improvisations quotidiennes, empruntes de tradition et de fraicheur. Les amoureux de vins ne seront pas en reste en allant puiser une bouteille dans l’étonnante cave souterraine du propriétaire.

L’après-midi on paresse, on paresse, on paresse… Des tapis ethniques en trompe l’œil indiquent le chemin de la piscine principale, longue de 35m sur 3 niveaux, pour des brasses infinies face au panorama imprenable à 180 degrés… Puis on conjugue un plongeon avec un soin holistique au Spa, une séance de Pilates avec une douche émotionnelle aux multiples jets et senteurs, une relaxation dans le jacuzzi avec un Tea time sous la pergola. Les jours filant sans altération du temps, on se plait à aller goûter sur l’île de Santorin quelques-unes de ses richesses archéologiques, églises orthodoxes et autres vestiges préhistoriques. A cheval ou sur l’eau à bord d’un yacht dernière génération, on arpente la caldeira et ses villages à pic voisins. Le soir, il est toujours bon retrouver la sérénité sauvage d’Erosantorini, ses couchers de soleil envoûtants et son cinéma en plein air suspendu dans le ciel !