Amérique du Sud

Kachi Lodge

Avec ses dômes futuristes posés sur l’étendue blanche du Salar d’Uyuni, ce lodge aux allures lunaires annonce un séjour hors normes au cœur du site le plus spectaculaire de Bolivie.

Un tableau en rose et blanc… Une colonie de flamants roses passe sur le tapis de sel à perte de vue ! Ce sont les rares espèces capables de vivre dans l’écosystème improbable du Salar d’Uyuni, le théâtre désertique en altitude choisi par Kachi Lodge pour établir son audacieuse adresse…

Le concept est avant tout un projet écologique d’avant-garde : les 6 dômes reposent sur des pontons de bois, alimentés en électricité par des panneaux solaires, et bénéficiant d’un système de recyclage de l’eau en circuit fermé. Chaque dôme abrite une chambre douillette et confortable avec literie haut de gamme, poële à bois pour le chauffage, et salle de bains équipée avec douche. Le style « Bobo » chic fait plus précisément référence ici à la culture « Bolivian bohemian », mise en scène dans une déco où la lumière omniprésente met en relief la beauté des tissages et autres coussins teintés aux couleurs locales. On y dort comme dans un cocon, sous la voûte étoilée des Andes, l’une des plus pures au monde.

Les œuvres de Gaston Ulgade, l’artiste contemporain le plus célèbre de Bolivie, habillent élégamment les parois en bois. Mais son inspiration sans frontière vagabonde jusqu’à créer des sculptures magistrales de lamas ou de cactus, qui donnent une tonalité joyeuse à cette immensité immaculée.

Kachi Lodge relève aussi un défi culinaire, en proposant dans son restaurant Gustu une gastronomie de haut niveau préparée à 3 600 mètres d’altitude. La conception est signée Claus Meyer, le célèbre chef du Noma, à l’initiative également d’une adresse étoilée à La Paz. Gustu fait aussi œuvre utile, en finançant l’école de cuisine pour enfants défavorisés de La Paz.

Les journées à Kachi Lodge se passent à arpenter le Salar en fat bike, à randonner sur les îles rocheuses et leurs forêts de hauts cactus en compagnie de guides naturalistes, ou dans les champs de quinoa à la rencontre des fermiers de l’altiplano. Les voyageurs sportifs graviront les 5 321 mètres du volcan Thunupa, pour sceller dans leur mémoire la vue panoramique sur le Salar d’Uyuni. Les autres prendront juste le temps de méditer et de s’imprégner à jamais de ce bijou pictural.