Asie

Ryokan Hiiragiya

A Kyoto, derrière une minuscule entrée pavée, se cache le Ryokan Hiiragiya. Fondé en 1818, cinq générations de la même famille s’y sont succédé. Encore aujourd’hui, la mère de la propriétaire s’occupe elle-même de la décoration florale. A Hiiragiya, le service est effectué en kimono, on chuchote pour ne pas troubler le silence et on retire ses chaussures devant l’entrée. Votre intendante vous mène jusqu’à la chambre. Tatamis, baie vitrée face à un jardin japonais pour certaines chambres, salle de bain typique avec baignoire en bois d’Hinoki, thé vert matcha et dîner Kaiseki, servis en tête à tête… le respect des traditions fait partie des valeurs fondamentales de ce Ryokan de luxe où ont séjourné de nombreux artistes et écrivains, ainsi que les membres de la famille impériale.