Asie

The Datai Langkawi

Depuis 1993, le Datai est l’une des références les plus remarquables du continent asiatique. Sur la côte nord-ouest de l’île de Langkawi en Malaisie, face à la mer d’Andaman, l’établissement a grandi au milieu d’une forêt tropicale, vieille de 10 millions d’années. Sa baie émeraude déploie fièrement une longue plage de sable blanc, que National Geographic a classée dans son Top 10.

Ne souhaitant pas que les années fassent défaut à cette belle notoriété, le Datai a confié son rajeunissement aux mains de l’architecte d’intérieur des premiers jours, le français Didier Lefort, qui à l’époque avait déjà collaboré à sa mise en œuvre avec le très visionnaire Kerry Hill. Pendant les longs mois de « refreshing », le personnel a suivi une formation spécifique visant à parfaire les « us et coutumes » des services inscrits dans la charte du Datai.

Didier Lefort quant à lui, s’est appliqué à conserver l’intimité historique de l’hôtel avec la nature sauvage alentour, tout en créant trois univers distincts pour accueillir les 121 chambres, suites et villas, nouvellement dessinées. Les Canopy surplombant la jungle, les Rainforest au cœur de la forêt et les Beach avec piscine et service de majordome, le long des 1,5 km de plage. L’esprit général se retrouve dans un style zen, où les bois exotiques côtoient les bois précieux, où la sobriété des murs de granit noir valorise un mobilier contemporain sans ostentation, réhaussé de quelques touches de couleur jaune, vert et oranger.

Côté gastronomie, comme suspendu dans les arbres, à 30 mètres au-dessus de la canopée, The Pavilion innove sa carte thaïlandaise alors que The Gulai House s’évertue à revisiter de délicieux plats authentiques malais et indiens à savourer à même le sol. Les deux sublimes piscines de l’hôtel commençaient à prendre racines dans l’exubérance de la végétation et recouvrent leur géométrie séductrice.

Un parcours de golf 18 trous dessiné par Ernie Els et un Spa élaboré à partir d’huiles et plantes médicinales ajoutent à la perfection du Datai. Un naturaliste résident aura plaisir à accompagner les amoureux d’environnement, à découvrir la faune et la flore endémiques après les avoir étudiées au centre biologique éducatif. Enfin, le soir couchant, une jolie goélette malaise armée de ses voiles découpées, approchera avec délicatesse les côtes de Langkawi, pour une balade romantique et apaisante.