Asie

The Rosewood Phuket

La collection Rosewood est en pleine effervescence et ne cesse de s’implanter dans des endroits stratégiques, comme récemment à Paris avec l’hôtel de Crillon, ou depuis peu à Phuket en Thaïlande.  L’audace est avérée, sur cette île touristiquement saturée et dont la moindre parcelle de terre libre est immédiatement investie par les promoteurs du monde entier. Et pourtant, il semble qu’un site ait échappé à cette règle, qui plus est sur Emerald Bay, l’une des plus belles plages de sable blanc de l’île.

Rosewood a su l’acquérir, la protéger et l’édifier harmonieusement, pour concevoir le nouveau joyau balnéaire de la destination, face à la mer d’Andaman. Plus de 16 hectares de végétation et forêts accueillent les 71 villas et pavillons avec piscines privées du Rosewood Phuket, ordonnés autour de collines, d’un lac naturel, de larges piscines et d’un banc de sable immaculé de 600 mètres. On retrouve le style élégant de la chaîne, contemporain mais d’inspiration thaï, conduit par un cabinet d’architecture australien dans une palette de couleurs neutre. Toutes les chambres sont orientées vers la mer pour ne faire aucun jaloux et la lumière a été préservée partout dans cet écrin résidentiel.

Les valeurs organiques qui entourent le projet ont été déterminantes, à savoir la protection de nombreux banyans vieux de plus de 150 ans, l’arbre sacré de la culture Thaï, des parois de verre rétractables et des toits paysagers pour recueillir les énergies naturelles, la fixation de corail régénéré pour protéger la faune sous-marine dans son habitacle naturel, la fabrication d’une eau naturelle émanant du lac central. Même au Kid’s Club où des programmes d’exploration quotidiens sont élaborés, une initiation à l’écologie est prévue pour les enfants.

Les 4 restaurants permettent une jolie fusion de mets internationaux à partir de fruits de mer et poissons locaux et l’introduction à une cuisine thaï créée par « Uncle and Aunty », un couple de restaurateurs résidant à Phuket et dont les talents culinaires ont impressionné les dirigeants du groupe hôtelier.

Enfin avec l’ouverture de ce resort, Rosewood lance sa propre marque de Spa, « Asaya », dont le concept commence dans un atelier cuisine où les mixtures qui vont servir de base à vos soins, seront préparées devant vous à partir de plantes et d’essences indigènes. Le soir venu, le staff laisse au vestiaire son habit de jour et revêt son uniforme du soir comme un rituel théâtral à l’élégance diurne et nocturne.