Cap vers le Grand Nord et les vastes étendues sauvages de Saariselka, la station de sports d’hiver la plus septentrionale de la planète.

Chaudement vêtu de gros rondins, ce mokki typique du grand nord finlandais fut autrefois la résidence hivernale d’un président finlandais. Les murs rustiques qui ont vu passer certains grands de ce monde abritent aujourd’hui l’hôtel le plus exclusif de la région. Après une rénovation méticuleuse et raffinée 13 chambres seulement se partagent l’espace, toutes aussi belles – on aime les suites historiques du rez-de-chaussée avec leurs murs patinés à l’ancienne. Les nouvelles vastes chambres à l’étage, où les fenêtres ouvrent du sol au plafond sur le paysage spectaculaire, offrent un poste d’observation idéal pour les aurores boréales.

Un art de vivre cosy règne ici entre la chaleur des cheminées, les planchers de bois où chacun circule pieds nus ou en chaussettes, et le nec-plus-ultra du chic scandinave. Peu de meubles, mais tous sont stylés, comme ces fauteuils K-Chair signés Harri Koskinen dans le salon. Les menus pris à la table d’hôtes varient chaque jour, et mettent à l’honneur les délices locaux : soupe de crabe royal, tartare de renne et poisson grillé pêché dans le lac Inari voisin, rehaussés d’excellents vins européens. Réservé aux adultes de plus de 18 ans, et pour deux nuits consécutives minimum, Javri Lodge tient la promesse du calme absolu.

Adossé au second parc national de Finlande, le territoire sauvage se prête aux grandes traversées à skis ou en raquettes, aux raids en moto neige ou traineau tiré par des rennes ou des huskies. En hiver, la pêche au trou et les cueillettes de baies ou de champignons en été, ramènent à l’essentiel, en phase avec une nature ultra-préservée.