Moyen Orient

Six Senses Shaharut

Surplombant la vallée d’Arava, au cœur du Néguev, ce chef d’œuvre d’architecture signé Six Senses, en symbiose absolue avec le désert, réinterprète magistralement l’habitat des anciens Nabatéens.

Partant de Jérusalem, de Tel Aviv ou d’Eilat, la route trace à travers un océan de dunes minérales. En haut d’une colline, un paysage ourlé révèle des toits tissés de roseaux, que l’on parvient à peine à définir. Puis des pierres enchevêtrées se devinent, dessinant ton sur ton, un fondu enchaîné entre le bâtiment et les dunes environnantes. Six Senses Shaharut jaillit telle une illusion biblique… Cette partition brillante est l’œuvre de Daniela Plesner, une des filles de l’illustre architecte moderniste danois Ulrik Plesner et elle-même créatrice de renom à Eilat. Dans le Néguev, elle a façonné un lieu qui réinvente la demeure traditionnelle des Nabatéens, habitants de la région il y a plus de deux mille ans.

Les soixante suites et villas semblent surgir de la montagne, comme creusées dans une veine rocheuse. Sous les toits, des murailles de pierres blondes abritent chaque terrasse qui se prolonge par une piscine discrète et naturelle. Ce minimalisme essentiel, se décline à l’intérieur des chambres en tadelakt extraordinaire, poudré et doux. Le mobilier se fond à la couleur du sable blanc et aux courbes organiques des dunes. Quelques éléments de décoration soigneusement choisis accentuent la magie reposante et douillette du lieu : portes en teck chinées sur d’anciennes épaves, céramiques créées par l’artiste Rachel Elimelech Urbach, qui s’est inspirée des poteries antiques du royaume Nabatéen, ou encore tapisseries de laine signées Erez Nawi. Cet esthétisme subtil évoque une histoire, celle des routes de l’encens qui passaient par la région avant de rejoindre les ports de la Méditerranée ou du Levant.

Le sens de ce séjour se concentre au Earth Lab, centre holistique où l’on se reconnecte à soi-même entre silence et balades à dos de dromadaire ou en jeep, au gré des vestiges archéologiques de la vallée d’Arava. Un lieu extrême où l’on peut aussi sortir de sa zone de confort en pratiquant descentes en rappel, trekking ou conduite de 4X4 hors-pistes. Au kid’s club « Grow with Six Senses », les plus jeunes ont accès à un programme d’activités dédié, et en famille à des campements improvisés dans le désert afin de partager le luxe des nuits étoilées. Depuis Shaharut, on peut même élargir le champ des découvertes, en poussant les kilomètres un peu plus loin, jusqu’à la Mer morte, Massada ou même l’extraordinaire site de Petra en Jordanie.