Moyen Orient

The Jaffa Tel Aviv

Les esthètes avertis apprécieront cette adresse hôtelière du cœur historique de Jaffa. Une rénovation inspirée a transformé un ancien hôpital en lieu festif et gastronomique.

La « vibe » de la ville gagne le vieux Jaffa, où le port compte une nouvelle adresse décalée : The Jaffa Tel Aviv. C’est dans un hôpital français du XIXe siècle qu’un duo d’architectes, l’anglais John Pawson et l’israélien Ramy Gill ont façonné cet hôtel où dialoguent histoire et modernité, où les colonnades de pierre sculptées tutoient le design scandinave. Savoir que ce tour de force a nécessité plus de dix ans de travaux rend le résultat encore plus appréciable. C’est au bar The Chapel que le choc des cultures est sans doute le plus saisissant : les coupoles néo-romanes et les vitraux de l’ancienne chapelle accueillent la jeunesse dorée de Tel Aviv dans un concert de décibels très profanes.

Un lieu, deux décors où l’Orient et l’Occident se rencontrent : dans l’ancien bâtiment, les chambres déclinent plafonds voutés et fenêtres en ogive. Dans la nouvelle aile qui fait face, les baies vitrées couvertes de dentelles ajourées comme des moucharabiehs tamisent le soleil de la Méditerranée. Des deux côtés, on retrouve les mêmes teintes pastel du mobilier moderniste signé du designer danois Hans Wegner, et les salles de bains dont les tons sable rendent hommage à la pierre de Tel Aviv.

Un lieu, plusieurs ambiances : de plain-pied avec piscine, cerclées de terrasses avec jardins ou avec balcon ensoleillé sur la mer, les chambres sont toutes différentes.

Et, selon l’humeur, on ira se restaurer à la table italienne du Don Camillo, dirigée par le Chef Roi Antebi, ou grignoter les fameux bagels de Golda’s Delicatessen, l’institution new yorkaise.