Afrique

Namibie / Récit de Voyage

Dans le petit aéroport de Windhoek en Namibie, où les locaux s’interpellent dans leur dialecte, c’est l’effervescence. Très vite, on est installé dans un petit appareil où les consignes de sécurité sont expliquées en anglais par le pilote lui-même, ponctuées d’un grand sourire jovial. Départ pour le sud du pays, plus précisément le désert du Namib.

Le long de la piste qui mène à l’entrée, les dunes s’illuminent une par une, passant subtilement du violet foncé au mauve, puis au pourpre, avant d’exploser de rouge et d’orange vif, sous un ciel bleu cobalt. Les plus hautes dunes du monde se bousculent ici, certaines pouvant atteindre plus de 370 mètres de haut.

La dune 45, située au quarante cinquième kilomètre de Sesriem, s’élève à 170 mètres et accueille les courageux qui souhaitent la gravir pour apercevoir du sommet un panorama ocre à perte de vue, rythmé par le chant de la brise dans les grains de sable. Non loin, on admire Dead Vlei, lagune de sel immaculée cerclée de dunes.

Dominées par ces roches abruptes, s’étend un territoire plat de sable orangé, piqué d’herbes tantôt vert pâle, tantôt jaune d’or.

Réserve naturelle où sont protégées la faune et la flore, les balades en 4×4 permettent de croiser les nombreux Oryx, Springboks et zèbres qui vivent paisiblement, insouciants de l’aridité ambiante.

Au coucher soleil, on savoure l’apéritif face à ce panorama grandiose qui baisse le rideau de sa représentation dans un embrasement infini.

Puis, la navette aérienne privée repart vers le nord, longeant la côte Atlantique où se noient les dernières dunes.

Après un stop rapide à Swakopmund pour le carburant, le décor volcanique du Damaraland apparaît.

Des canyons surgissent au milieu des étendues de roches noires, dressant fièrement leurs hauteurs aux airs de décor de Western américain, abritant une savane sèche où on aperçoit avec un peu de chance les éléphants du désert.

Capables de rester environ 4 jours sans boire, ils ont su s’adapter, cheminant en groupe dans le lit de rivières asséchées, creusant la terre pour y puiser les dernières gouttes d’eau souterraines.

On pose ses valises au Damaraland Camp, une adresse conviviale aux jolies tentes où se mêlent tissus en fibre naturelle ivoire et bois brut. Avant de poursuivre le périple, le site archéologique de Twyfelfontein révèle les peintures rupestres des premiers bushmen, gravures d’animaux presque intactes ayant traversé environ 5 à 6 millénaires.

L’excitation est palpable en arrivant à Hoanib Skeleton Coast Camp, étape unique du voyage, signée une fois encore par la collection Wilderness Safaris. Adossé aux collines, les tentes modernes aux vérandas de teck font face à un espace où s’affrontent savane et broussailles.

La balade du jour rejoint les rares points d’eau et leurs oasis près de la rivière Hoanib où on traque les fameux lions du désert. Coup de chance avec la météo, la journée du lendemain est éclatante, permettant une excursion d’une journée en cessna sur la mystérieuse Côte des Squelettes.

Sur l’étroite bande de sable qui longe la côte nord de la Namibie, les dunes ondulantes se heurtent aux vagues déchaînées d’un océan hostile aux courants indomptables.
Ossements de baleines et d’animaux divers, épaves de bateaux échoués, la Skeleton Coast est soumise aux caprices de la nature. Le cessna se pose, et on en profite pour photographier les colonies bruyantes de phoques, installées sur la plage.

Dernière étape du voyage à l’extrême nord, sur un îlot de la rivière Kunene, frontière naturelle avec l’Angola. La terrasse privée de la tente du Serra Cafema camp, avec sa salle de bains à ciel ouvert, est enfouie dans les acacias, près des méandres de Kunene, où patientent des crocodiles aussi sournois qu’affamés.

Le hamac disposé sur le deck permet de faire une petite pause relaxante avant de partir explorer le Kaokoland peuplé d’autruches, de zèbres, et d’Oryx, de partir en expédition en quad dans des dunes impossibles à atteindre en 4×4 et de rencontrer les tribus Himba, l’un des derniers peuple nomade d’Afrique aux coutumes ancestrales.

Notre récit de voyage en Namibie est un exemple non exhaustif. Grâce à notre expertise et celle de nos partenaires, nous concevons sur mesure votre itinéraire quelles que soient les régions et les thématiques souhaitées.
N’hésitez pas à nous contacter au + (33) 1 42 96 00 76 et à info@exclusifvoyages.com