Amérique Centrale

Guatemala – Belize / Récit de voyage

Le bateau file sur les eaux bleu cobalt du lac Peten Itza au Guatemala. Brisant à peine le silence peuplé de cris d’oiseaux, il fend les flots vers la rive émeraude d’où émergent des maisonnettes de bois et un ponton en contre-bas. agence-de-voyage-de-luxe-Guatemala-Belize 37La forêt fluviale guatémaltèque accueille ses hôtes, dévoilant un écran végétal de toute beauté. La Lancha est l’une des propriétés du cinéaste Francis Ford Coppola, première étape de cette immersion dans la jungle du Guatemala et du Belize, où Monsieur Coppola multiplie les adresses. Un road trip d’une dizaine de jours minimum, les trois lodges étant éloignés les uns des autres par environ 3H00 de route. Mais pour l’heure, on pose ses valises dans l’une des 10 chambres aux toits de palme de La Lancha. Le style authentique et simple mixe le bois, les tissus brodés aux couleurs vives, les masques, les objets d’artisanat, une collection de chapeaux et des hamacs. Ici, la télévision n’existe pas, si ce n’est le spectacle en live sur le lac ou la forêt. Après une balade en canoë et un plongeon dans les eaux limpides, départ à l’aventure vers le site de Tikal situé à 40 minutes. Enfouies sous la forêt tropicale, les mystérieuses ruines Mayas du 7ème siècle avant Jésus Christ sont classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Après quelques jours où alternent baignades, visites des autres sites Yaxha et Topoxte ou Seibal, balades en bateau et observation des fameux singes hurleurs, les seuls voisins, on reprend la route vers la frontière et le Belize. La Réserve isolée de Mountain Pine Ridge révèle Blancaneaux Lodge, maison privée de Francis Ford Coppola avant qu’il décide de la transformer en lodge de luxe. Il tomba immédiatement amoureux de la jungle du Belize dont les allures de territoire vierge rappelaient les Philippines et le lieu de tournage de « Apocalypse Now ». Ici, les jaguars sont les maîtres du royaume. Une vingtaine de charmants cottages et villas qui semblent avoir été accrochées à la canopée, disposent de deck en bois pour se prélasser. Plus tard, balade à cheval à travers la brousse, observation de la faune et de la flore jusqu’à Big Rock Fall, qui comme son nom l’indique dévoile un site paradisiaque avec une chute d’eau vertigineuse. Le soir venu, on savoure un mojito au Jaguar Bar et son atmosphère éclectique avant de déguster une cuisine aux saveurs locales émaillées des « must » italiens, le pays d’origine de Francis Ford Coppola : pizza au feu de bois, basilic frais et « pastas ». Le lendemain, trekking dans la réserve et massage pour se relaxer. Nouveau départ vers la dernière étape avec changement d’ambiance et virage à 360° ! La côte Caraïbe du On chausse ses espadrilles à Turtle Inn, un lodge version Robinson chic, les pieds dans le sable sur le côte Caraïbes du Belize. Près du village de pêcheurs de Placencia et ses échoppes typiques, on découvre de petits cottages en bois dont l’esthétique rappelle les périples en Asie de Francis Ford Coppola. Portes en bois sculpté, mobilier balinais, tissus indonésiens et bains japonais ! Le dîner a lieu ce soir dans la cuisine de Auntie Luba, l’un des restaurants de Turtle Inn. Face au lagon, la cuisine « faite maison » est servie à la bonne franquette et mêle divers currys, du conch frit, des crevettes coco ou des poissons grillés. Le lendemain, la journée est réservée à l’activité principale de Turtle Inn : la découverte marine. Snorkelling, plongée sur la célèbre barrière de corail du Belize et son « Blue Hole » hypnotique, pêche au gros, fly fishing, observation des requins baleines…

Notre récit de voyage au Guatemala – Belize est un exemple non exhaustif. Grâce à notre expertise et celle de nos partenaires, nous concevons sur mesure votre itinéraire quelles que soient les régions et les thématiques souhaitées.
N’hésitez pas à nous contacter au + (33) 1 42 96 00 76 et à info@exclusifvoyages.com