Amérique du Sud

Chili / Récit de voyage

Après 14h00 de vol, le voyage débute par la plus cosmopolite des villes chiliennes, Valparaiso et son dédale de ruelles chaotiques.

Fièrement lovée dans ses quarante-deux Cerros, quartiers branchés agrippés à flanc de colline, la cité découverte par les conquistadors a l’humeur bohème. Une farandole de funiculaires et d’escaliers s’ouvrent sur un panorama de maisons multicolores.

D’étonnantes fresques urbaines réalisées par les élèves de l’école des Beaux-Arts mènent aux cafés, restaurants et autres boutiques de créateurs.

C’est en plein cœur du quartier historique de Cerro Alegre, que se dresse le Relais & Châteaux Palacio Astoreca, un ancien palais Victorien. Après cette flânerie au cœur de la perle du Pacifique, départ pour Calama à l’extrême Nord.

Malgré l’afflux de voyageurs, le berceau de la culture Atacamène a su préserver son architecture autochtone en adobe et le charme de ses ruelles commerçantes. Si l’hôtel Explora ne règne plus en maître sur San Pedro, le pionnier continue à perpétrer une expertise inégalée dans la mise en œuvre de ses explorations.

Chaque soir, des guides aguerris dessinent sur des tables en verre avec topographie de la région intégrée, le périple du lendemain. Si on apprécie les contrastes, il faut alors prolonger son séjour chez deux voisins, les hôtels Awasi et Alto Atacama. Pour les amateurs d’intimité et de convivialité, le Relais & Châteaux Awasi est l’adresse fédératrice de San Pedro de Atacama, dont la particularité est d’offrir à ses hôtes des explorations uniquement privées. Seulement 8 chambres dans une géométrie circulaire telles les anciennes habitations de bergers.

Alto Altacama lui, fait corps avec la Cordillera de la Sal et surprend par sa fusion organique avec le spectacle de gorges et de canyons environnant. Les nombreuses piscines creusées à même la terre font écho aux célèbres Puritama, ces sources chaudes géothermales émergeant du désert d’Atacama. Au petit matin, l’activité reprend du galon à travers une panoplie d’expériences ludiques : dévaler pieds nus les dunes de sable de la Vallée de la Mort, admirer les fumerolles des Geysers del Tatio ou partir à vélo vers la lagune Cejar.

Après une halte rapide au Singular de Santiago du Chili, on fonce vers Temuco dans la région des lacs. C’est à 25 km du volcan actif Villarrica, dans l’un des fiefs de la culture Mapuche, que se savoure la dernière étape de l’épopée chilienne. Pucon, ex station de villégiature de la bourgeoisie chilienne, est le rendez-vous incontournable des amoureux de nature sauvage, de culture indigène et de sports de plein air. A peine franchi les portes du domaine de l’Hacienda Vira Vira, on est envahit par l’envie de déconnecter.

Une grande ferme familiale de 22 suites et cottages, remarquablement tenue par les propriétaires Michael & Claudia Paravicini, s’étend sur un parc de 23 hectares.

Ici, les journées s’organisent entre cours de cuisine, visite de la fromagerie créée sur le domaine, marches en forêt dans le Parc National Huerquehue ou festival d’activités inouïes comme le kayak de haut niveau, les balades à cheval en montagne, la pêche en lac ou en rivière, la marche aérienne dans la canopée, l’alpinisme pour les plus téméraires. Une adresse précieuse qu’il sera difficile de quitter….

Notre récit de voyage au Chili est un exemple non exhaustif. Grâce à notre expertise et celle de nos partenaires, nous concevons sur mesure votre itinéraire quelles que soient les régions et les thématiques souhaitées. N’hésitez pas à nous contacter au + (33) 1 42 96 00 76 et à info@exclusifvoyages.com