Caraïbes

Cuba / Récit de voyage

Hemingway, Le Che, Fidel Castro. Trois grands hommes, trois grandes histoires et une seule île des Caraïbes en toile de fond, Cuba. Depuis peu, son nom est sur toutes les lèvres et elle déchaîne les passions.

On dit de Cuba qu’elle est intense, émouvante, attachante mais aussi agaçante et déroutante. Marquée par un passé tumultueux et des années de frustration économique, l’île porte en son cœur un métissage d’Espagne et d’Afrique dont on admire encore l’empreinte à travers la richesse de son architecture coloniale.

Royaume de la danse, son peuple souriant s’étourdit au rythme tournoyant de la salsa, du mombo ou de la rumba pour oublier sa misère. Étonnamment c’est à Cuba que les épicuriens seront comblés par le goût épicé du Mojito cubain et du Daïquiri, dont les recettes sont nées sur l’île, ou par le goût fumé du cigare.

LA HAVANE

Dès l’arrivée à La Havane, on file chez O’Reilly, un nouveau bar à tapas pour y déguster des tacos de poisson. Les jours suivants, le charme de la capitale opère. Malgré ses quartiers parfois délabrés, on devine la beauté des bâtiments coloniaux de Verdado et Miramar.

Classée à l’UNESCO, La Havane abrite musées, ruelles de style baroque et immenses places que l’on sillonne escortés par un guide féru d’Histoire avant de rencontrer la compagnie de ballet national ou d’admirer le Musée des Beaux Arts. A la fois classique et contemporain, celui-ci expose plus de 50 000 pièces d’art cubain et universel.

Une journée est consacrée à Ernest Hemingway sous la houlette d’un ancien professeur de littérature anglaise, qui nous conte la vie de l’écrivain dans sa villa authentique perchée sur une colline. Halte au village de pêcheurs de Cojimar qui lui inspira son récit « Le Vieil Homme et la Mer », puis Mojito symbolique à la Bodeguita del Medio où il avait ses habitudes.

L’expérience de La Havane s’achève, selon l’envie, sur le thème de l’architecture baroque avec un guide architecte, une rencontre dans le studio privé d’un artiste cubain en photographie, sculpture ou peinture, une leçon de rumba avec un professionnel de la danse dans un appartement du Vieux Havane, une soirée dans une club de Jazz, ou un Daïquiri au Floridita…

VALLÉE DE VINALES

Le lendemain on prend la route vers la vallée de Vinales, ses vastes plantations de tabac où sont fabriqués les cigares Habano et son paysage où se dressent les mogotes, blocs de calcaire géants hérités du jurassique. Cette région sauvage, propice au trekking dans la jungle, aux balades à cheval et à la visite de grottes millénaires, est aussi l’occasion de déguster la cuisine organique d’une ferme locale avec vue imprenable sur la vallée.

PLAYA GIRON & PARC NATIONAL CIENENEGA ZAPATA

Puis, départ matinal vers Playa Giron sur la Baie des Cochons où l’on fait connaissance avec Ronel et son épouse, les propriétaires de notre maison d’hôtes. Proche de la plage, leur maison conviviale offre les délices d’une cuisine à base de poissons frais, de crabes et de langoustes pêchés à quelques mètres de là. Guide-instructeur en plongée sous-marine, Ronel initie ses visiteurs à la découverte des fonds marins de Playa Giron où l’on observe éponges et coraux multicolores. Cette étape permet de parcourir le Parc National Cienega Zapata, réserve de la biosphère, pour observer ses nombreux oiseaux migrateurs, dont certaines espèces très rares, et ses tortues.

CIENFUEGOS & TRINIDAD

Sur la route de Trinidad, arrêt à Cienfuegos dont le centre historique est l’âme de Cuba. On y traverse le parc du philosophe et révolutionnaire cubain José Marti et ses édifices du 19ème et du 20ème siècle.

Arrivée à Trinidad dans l’après-midi au moment de la sieste. La ville semble embourbée dans sa torpeur tropicale. Pourtant, une fois le soleil couché, elle s’éveille et s’anime entraînant le voyageur dans sa folie festive. Trinidad, ville de la musique, improvise une piste de danse en plein air sur la place Mayor alors que les bars alentours raisonnent de concerts live. Le lendemain on arpente ses rues pavées aux façades pastel, ses églises, ses échoppes et ses marchés colorés. Avant de se poser sur le sable blanc ourlé d’eau turquoise de Cayo Santa Maria, un îlot de 16 km de long sur 2 km de large, les journées à Trinidad alternent visites de la ville coloniale, découverte d’une plantation de canne à sucre, trekking dans la forêt vierge du Parc national Topes de Collantes, sortie en catamaran au large de Playa Ancon et soirée avec les locaux à Casa de la Musica !

Notre récit de voyage à Cuba est un exemple non exhaustif. Grâce à notre expertise et celle de nos partenaires, nous concevons sur mesure votre itinéraire quelles que soient les régions et les thématiques souhaitées.
N’hésitez pas à nous contacter au + (33) 1 42 96 00 76 et à info@exclusifvoyages.com