Asie

Japon / Récit de voyage

Aéroport de Tokyo Narita, 9h00 du matin. Sur la planète Japon, c’est « Alice aux Pays des Merveilles » qui traverse la rue devant le taxi japonais. Exubérante, la jeunesse tokyoïte n’hésite pas à imiter le style des personnages de dessins animés ou de mangas. On débouche ensuite sur Omotesando, où chaque bâtiment conçu par un designer héberge une maison de luxe, Chanel, Prada ou Hermès.

agence-de-voyage-japon-récit-de-voyage-sur-le-japon-4Au quartier populaire d’Asakusa, d’où émane toujours l’esprit du vieil « Edo », on déniche les accessoires du kimono et à Akihabara, on hésite devant des milliers de jeux vidéo. Tokyo a parfois des airs de fourmilière géante, comme au marché aux poissons de Tsukiji, où la vente aux enchères atteint une frénésie étourdissante. Impatients, on attend la prochaine surprise.

Elle surgit dans la région verdoyante de Komatsu où l’on plonge dans l’eau thermale aux bienfaits millénaires de Yamashiro. Le Ryokan Beniya Mukayu, construit sur le site d’un ancien temple bouddhiste, accueille le voyageur dans un univers régi par les coutumes : onsen privé, dîner traditionnel Kaiseki en yukata, cérémonie de thé matcha célébrée par un maître de thé, le propriétaire du Ryokan en personne. On quitte les lieux à bord du train express qui file vers les rives de la mer de Seto.

Voici Naoshima, Inujima et Teshima, où Soishiro Fukutake, soutenu par l’architecte Tadao Ando, a édifié un monde d’art contemporain. On arpente, ébahis, ces îlots de pêcheurs où s’unissent des créations avant-gardistes, toutes plus incroyables les unes que les autres. Musée-hôtel de Benesse House, maisons anciennes transformées en galerie d’art, sculptures en plein air, un tourbillon artistique enveloppe les îles.

Mais c’est à Kyoto que l’on perçoit le mieux les rituels profondément ancrés dans la culture japonaise. Ils s’expriment à travers l’art du jardin, la calligraphie ou l’origami. Après la visite du Temple du Pavillon d’Or et de la forêt de bambou d’Arashiyama, on goûte aux wagashi, délicates pâtisseries qui accompagnent le thé. Enfin, on se promène dans le vieux Gion aux maisons de bois qui datent du 17ème siècle.

Porté par le charme désuet des ruelles, on aperçoit l’ombre furtive d’une geisha, tête humblement baissée, qui trottine vers une destination inconnue. Elle disparaît avec grâce derrière un portique mystérieux, comme un paravent d’émotions indélébiles, celles de notre voyage au Japon.

Notre récit de voyage au Japon est un exemple non exhaustif. Grâce à notre expertise et celle de nos partenaires, nous concevons sur mesure votre itinéraire quelles que soient les régions et les thématiques souhaitées. N’hésitez pas à nous contacter au + (33) 1 42 96 00 76 et à info@exclusifvoyages.com