Afrique

Zanzibar et Pemba

Zanzibar

Dans l’océan Indien au large de la Tanzanie, lagons et récifs coralliens sont l’apanage des îles de l’archipel de Zanzibar.

Escale mythique de la route des Indes, comptoir de l’or, de l’ivoire, des épices, il y règne une sensation d’aventure qu’ont laissé flotter derrière eux navigateurs et marchands d’esclaves. C’est donc naturellement que Zanzibar a conservé quelques traces de ces civilisations de passage : un zeste d’empire britannique, un éclat d’Afrique, une pincée d’Inde et beaucoup d’Arabie. La capitale abrite une partie ancienne appelée Stone Town, véritable médina réputée pour ses portes en bois sculpté.

Pemba

A contrario d’un patrimoine historique, l’île de Pemba à 50 km au Nord de Zanzibar, a longtemps vécu repliée sur sa vie agricole et sur sa pêche abondante.

Nature et sauvage, encore difficile d’accès, elle s’ouvre depuis peu à un tourisme authentique, taillé pour les voyageurs défricheurs. Les récifs de corail qui l’entourent, abritent de nombreux spots exceptionnels de plongée sous-marine et de snorkeling. Derrière cette âme indolente où se nichent villages bouillonnants, plages ourlées de blanc, mangroves et collines fertiles, la Green Island comme l’appelaient les omanais, s’inscrit parfaitement après un safari de luxe en Tanzanie ou au Kenya.