Mythique Ouest Américain

Le rêve américain devient réalité à travers ce périple privé dans l’Ouest Américain qui comble tous les imaginaires de San Francisco à Los Angeles, et dévoile des routes fabuleuses le long du Pacifique, des parcs nationaux spectaculaires et l’extravagance de villes iconiques. 

Les rues de San Francisco

Les collines de San Francisco donnent immédiatement l’impression d’avoir été projetées dans un film d’action avec courses poursuites et sirènes hurlantes. Pourtant, on se sent bien dans cette ville de la côte Pacifique des Etats-Unis où on sillonne les rues en pente bordées de maisons victoriennes, sans oublier les quartiers ethniques, Chinatown, Japan Town ou Mission. Après l’incontournable Golden Gate Bridge que l’on arpente à vélo, on se balade au marché couvert de produits bio installé dans les anciens bâtiments de Ferry Building Marketplace avant de goûter au « clam chowder », la soupe de palourdes locale dans l’un des restaurants de fruits de mer des quais Fisherman’s Wharf. Sous les pontons, on aperçoit les lions de mer qui jouent avec les vagues et, au loin, l’île d’Alcatraz qui semble nimbée de brumes vaporeuses en fin de journée.

Sur la côte panoramique

Après quelques jours consacrés à déambuler dans les rues de San Francisco, on empreinte la « 17 Mile Drive », route panoramique qui fait le tour de la péninsule, séparant la baie de Monterey au nord et celle de Carmel. Au large de Monterey et ses falaises escarpées, on croise Bird Rock habitat des typiques oiseaux marins, cormorans, mouettes ou pélicans puis Seal Rock et ses colonies de phoques. Arrêt gourmand à la confiserie de Carmel by the Sea, charmant village aux ruelles d’opérettes et aux nombreuses galeries d’art, installé à flanc de colline. On poursuit la route pour poser ses valises à Big Sur, au Post Ranch Inn, une adresse intimiste dont les structures futuristes de bois, de béton et de verre sont agrippées à la falaise offrant une vue saisissante sur le Pacifique. On y séjourne quelques nuits, le temps d’explorer les plages sauvages et le relief escarpé de la région, sans oublier des séances de yoga relaxantes.

Los Angeles, cosmopolite et tentaculaire

On continue vers le sud jusqu’à Santa Barbara d’abord, étape balnéaire glamour au pied des Santa Ynez Mountains avec ses boutiques, ses fleurs omniprésentes et ses édifices anciens. Reposé, on arrive en pleine forme dans la cité des Anges, point final de la mythique Route 66. Los Angeles éclabousse de paillettes ! Hollywood, les Universal Studios où on s’immerge dans les décors des films culte, les quartiers chics de Beverly Hills et le shopping démesuré de Rodeo Drive, les quartiers branchés, Downtown, Little Tokyo ou Olvera Street, le district mexicain, sans oublier les plages de Malibu, Venice ou la jetée de Santa Monica. 

Welcome to Fabulous Las Vegas

Il faudra plusieurs jours pour prendre le temps d’apprécier la démesure de la mégalopole de Los Angeles avant de foncer en avion vers Las Vegas dans l’Etat du Nevada, ville aux buildings impromptus, dressée au milieu du désert Mojave. Avis aux amateurs de casinos et de divertissements à grands spectacles ! A Vegas, le long du strip, se bousculent à la lueur éblouissante des néons clignotants, des hôtels-casinos gigantesques, paradis de toutes les tentations.

Incontournables parcs nationaux de l’Utah

Après ce passage éclair, direction l’Utah et l’Amangiri, membre de la collection de luxe Aman, hôtel unique et photogénique à souhait… Sur le site naturel de Canyon Point empreint de culture indienne Navajo, l’Amangiri n’est pas seulement une adresse aux suites « design » incroyables, mais le point de départ d’explorations sur-mesure vers les parcs nationaux les plus célèbres alentours. Le Parc National de Zion et ses hautes cheminées verticales en grès, Bryce Canyon empli de flèches rosées et de crêtes serrées les unes contre les autres tels des personnages de légende pétrifiés, ou encore Monument Valley, paysage typique du Far West américain avec ses buttes géantes qui émergent du désert. Entre la beauté des grands espaces, une escapade en bateau privé sur le lac Powell illustre parfaitement la poésie subtile de la région.

Sur la route retour vers Las Vegas, un survol en hélicoptère du Grand Canyon et ses roches vertigineuses aux couleurs chatoyantes façonnées par le fleuve Colorado, conclut au soleil couchant, cette épopée ouest américaine où l’on s’attend presque à apercevoir en signe d’adieu, l’extraordinaire John Wayne et un « The End » en fond d’écran !

Sources photos : Las Vegas TravelScape on Freepik

Contactez-nous

Afin de concevoir ensemble votre voyage de luxe sur mesure

Menu Fermer