Europe

Aman Le Mélézin

Le Mélézin et Aman, c’est d’abord une histoire d’amour qui a commencé dans les années 70, lorsque l’ancien dirigeant de la chaîne de luxe, Adrian Zecha, décide de racheter un petit hôtel familial à Courchevel et d’en confier la rénovation à l’architecte Ed Tuttle. Il ouvre en 1992 sous l’appellation Le Mélézin et s’offrira pour ses 25 ans en 2017, un second lifting, sous le contrôle de l’architecte d’intérieur français Christophe Tollemer.

La belle âme des vieilles maisons savoyardes transparait de la bâtisse robuste et souveraine, qui domine la piste de Bellecôte, à 1 850 mètres. Les amoureux de ski partent chaussés de l’hôtel, pour arpenter les panoramas spectaculaires des Alpes françaises, au cœur des  » Trois Vallées », le plus grand domaine skiable au monde. A l’intérieur, les espaces ouverts et prolongés de grandes baies vitrées laissent entrer une nature alpine omniprésente. Parallèlement le cachet original bien préservé, sert une atmosphère chaleureuse et feutrée où la géométrie épurée Aman rencontre les symboles d’un classicisme élégant : plafonds à caissons, corniches, parquets anciens, murs tapissés, boiseries en cèdre, cheminées et fauteuils XVIIIe. Les 31 chambres et suites enveloppées de chêne massif, plus ou, moins volumineuses suivant les catégories, se déclinent dans des ton naturels de beige et de gris perle. Des meubles créés sur mesure ajoutent une pointe d’originalité à la sobriété de la décoration, dont les lits de repos en alcôve dans les suites signatures. Les suites Ski Piste quant à elles, disposent d’une terrasse privée surplombant la piste de Bellecôte, avec jacuzzi extérieur japonisant en bois de cèdre rouge.

Les activités neige en dehors du ski alpin sont nombreuses sur place de part la situation imprenable du Mélézin : raquette, ski de fond, escalade, parapente, deltaplane, motoneige… Les plus petits, après l’école de ski, peuvent aussi se retrouver dans un chalet spécifique pour participer à des activités créatives, des jeux de société ou même des cours de cuisine. Enfin un Spa holistique de près de 800 m² sur 2 étages, est dédié au bien-être afin de relâcher les tensions après l’effort. A disposition également hammam, sauna, douches à jets, studio de yoga, équipement fitness TRX et un bassin de nage de 14 mètres.

La table met à l’honneur le nouveau concept culinaire d’Aman, Nama, autour d’une cuisine traditionnelle japonaise, orchestrée par le Chef Keiji Matoba. L’après-midi au salon, on sert près de la cheminée un afternoon tea convivial et gourmand. Le soir c’est au bar que les cocktails coulent à flot avant ou après le diner, sans oublier la collection de whiskies et de cognacs vintage au Cigar lounge. Enfin toute la journée, la terrasse plein sud équipée de chaises longues et de plaids douillets, est idéale pour lire en bronzant à l’écart de la foule.