Afrique

Xigera Safari Lodge

La collection Sud-Africaine Red Carnation, a choisi la réserve de Moremi au Botswana, pour établir son dernier opus hôtelier, Xigera Safari Lodge – Un refuge stylisé et poétique, une personnalité hors-norme, mais surtout une déclaration d’amour au bush, qui s’élève au-dessus des marécages du Delta de l’Okavango.

Le couple fondateur, Béatrice et Stanley Tollman, aime balader son âme pionnière à travers le continent sud-africain et défricher les plus beaux sites sauvages, pour les réinventer et leur offrir une nouvelle vie. Cet héritage créatif transgénérationnel, a conduit la famille depuis près de 70 ans, à concevoir des boutiques hôtels où l’art, l’humain et l’engagement éco-responsable priment.

Xigera Safari Lodge mise sur une capacité maximale de 24 invités au sein de 12 suites luxueuses, de plus de 180 m² chacune, dont 1 suite familiale. Toutes différentes et conçues dans des coloris intenses et audacieux, elles célèbrent avec brio, l’art africain autochtone. Tel un cabinet de curiosité géant, sont multipliées ici les installations artistiques époustouflantes où l’on valorise le travail de jeunes artistes. En collaboration avec la galerie sud-africaine Southern Guild, les artisans ont tous apporté leur vision personnelle au projet, en revisitant le patrimoine local et en l’amenant ailleurs, tels ces motifs de peintures rupestres Bushmen redessinés pour habiller les objets et mobiliers. Chaque réalisation a été produite à la main et soutenue par les nombreuses forces créatives africaines dont Adam Birch, Ardmore, Madoda Fani, Porky Hefer, Otto du Plessis, Stanislaw Trzebinski et bien d’autres… Originalité ! Une sculpture en acier de 10 mètres de haut, sur 3 étages, le Baobab Tree House, qui accueille les nuits sous les étoiles, au milieu des crotons indigènes ! A l’intérieur, un escalier en colimaçon mène à la chambre et à la salle de bain puis à la terrasse romantique éclairée à la bougie.

Entre les voies navigables du delta, les étendues de papyrus et les îles boisées, la concession de Xigera est paradisiaque et réputée pour la qualité de son safari. Parmi les particularités, la très forte densité d’antilopes Sitatunga, les hyènes tachetées, les buffles, lions, éléphants et autres léopards. Le lodge étant construit sur deux îles, il n’est pas rare non plus d’observer sur la passerelle les reliant, quelques rencontres insolites des plus sauvages. Pour les amateurs, il existe aussi plus de 550 espèces d’oiseaux au Botswana, dont 444 dans le delta de l’Okavango. Enfin, hippopotames et crocodiles peuvent être aperçus lors d’excursions en mokoro et en bateau, le long des canaux.

Les enfants de plus de 12 ans sont les bienvenus à Xigera. Avec les plus grands, ils pourront profiter de la piscine extérieure et de son deck de relaxation, du Spa tout en raffinement et de son fitness équipé, de cours de yoga, d’un traditionnel dîner dans le boma sublimé par le plasticien Conrad Hicks et de la galerie d’art, Xigera Design qui fait face à la beauté sculpturale du delta.

Enfin à Xigera, l’ultime préoccupation est de sauver la planète pour les générations futures. A ce titre, 95% de l’électricité utilisée au lodge provient de l’énergie solaire, tous les déchets organiques sont compostés et transmis aux communautés locales pour le traitement des terres, l’eau est purifiée par un système de pointe et pas un morceau de plastique n’existe sur les lieux.