Asie

Six Senses Bouthan

Le pays du Bonheur National Brut accueille les lodges Six Senses, une collection de maisons qui réinventent le séjour montagnard. On les explore d’Est en Ouest, de vallées en sommets himalayens.

Se réveiller devant l’aube qui colore les rizières sculptées à flanc de montagne, assister à une danse du dragon dans un village de l’Himalaya, randonner à travers des vallées sans voitures ni électricité, admirer des hameaux entiers de chalets aussi beaux qu’en Suisse, assister à un tournoi de tir à l’arc où les champions portent robes et chaussettes longues : autant d’expériences uniques, qui se déroulent dans un pays nimbé de mystère et de magie, où l’écologie et le bien-être des habitants figurent au premier plan.

Pour faire honneur à cette destination d’exception, le groupe hôtelier Six Senses a imaginé non pas un seul mais cinq lodges, placés dans autant de vallées spectaculaires. Thimphu, Paro, Punakha, Gangtey, Bumthang : d’est en ouest, ces noms abritent leur monde clos, fait de forteresses, de monastères et de villages. Chacun a sa « maison » imaginée par Six Senses et les architectes talentueux du studio Habita, qui restituent une vision fidèle du pays. On y retrouve l’esprit des chalets du Bouthan, qui mêlent la pierre au chêne et au mélèze. Les baies vitrées ouvrent sur de somptueux paysages incroyablement préservés. Chaque maison est différente, réservant des audaces qu’ont inspiré les lieux : à Punakha, le jardin tropical du pays situé à 1300 m d’altitude, la salle du restaurant est suspendue au-dessus du vide et surplombe des rizières.

Ces refuges du bout du monde ressemblent à s’y méprendre à de très vieux villages. Eclairages soigneusement tamisés et tapis anciens de l’Himalaya y restituent une atmosphère intime et harmonieuse. Vastes et épurées, les chambres reflètent la simplicité essentielle de ce pays bouddhiste. Dans chacune, un authentique bukhari, le poêle à bois traditionnel, attend sa flambée. Le décor élégant et minimaliste met en valeur les peintures délicates de nuages qui stylisent certains murs de pierre. Pour assurer à tous les sens un voyage vers le nirvana, le séjour prévoit d’autres plaisirs que celui de la contemplation comme la découverte du bain de pierres chaudes, version Bhoutanaise du onsen. Une gastronomie raffinée mêle les influences d’Orient et d’Occident, pour parfaire cet apaisement du corps et de l’esprit.