Afrique

A l’aventure dans les brumes du Rwanda !

Entre jungle et volcans, la première destination verte d’Afrique de l’Est offre le frisson d’aventures marquées par la rencontre des gorilles des montagnes et un séjour dans des lodges de toute beauté.

A Kigali, l’Afrique en mouvement
Porte d’entrée et capitale du pays « aux mille collines », Kigali mérite bien plus qu’une courte escale. Bâtie à 1800 mètres d’altitude, elle déploie une fraîcheur inattendue si près de l’Equateur. Dynamique, la ville-ruche parfois comparée à Singapour offre la vision d’une Afrique moderne qui passionnera tout voyageur averti. On prend le temps d’écouter battre son pouls en testant les terrasses et restaurants branchés de Kigali Heights. Au soleil couchant, on admire l’étonnant dôme illuminé du Convention Centre, prouesse architecturale qui s’inspire du traditionnel Irongo, la hutte dans laquelle les rois du Rwanda rendaient jadis la loi.
La première nuit sur le sol africain se passe dans la paix de The Retreat, un boutique hôtel de vingt chambres, situé au cœur de la ville. Cette adresse est aussi célèbre pour le raffinement de son accueil que pour ses fondateurs Alissa et Josh Ruxin, pionniers de l’hôtellerie haut-de-gamme au Rwanda, mais aussi acteurs humanitaires engagés.

Vers les grandes plaines d’Akagera
Quittant la ville, c’est en hélicoptère qu’on file vers les vastes prairies du nord-est. Sur la savane ponctuée d’acacias, le soleil dissipe les brumes matinales. Ici et là, un petit lac étincelle, dans une myriade de confettis bleus et verts jusqu’aux confins de la Tanzanie. L’engin approche du parc National d’Akagera, sanctuaire animalier où une patiente reconstruction a permis de ramener les fameux Big Five.  On pose ses valises au lodge Magashi, un des joyaux de la collection Wilderness. Au bord du lac Rwanyakazinga, les chambres sur pilotis prolongées de leur terrasse bruissent de chants d’oiseaux – la région abrite l’une des plus importantes concentrations ornithologiques du monde. Des éléphants passent sur le rivage, agitant l’eau de leur trompe. On s’installe sur le deck, ample pont de bois drapé de toiles offrant des vues à 360°C sur la canopée et le bush. La paix est totale. Situé dans une enclave privée du Parc National, le camp de Magashi permet des explorations exclusives, en petits véhicules. En route, on s’arrête pour observer une famille de lions, admirer le galop d’un troupeau de zèbres, retenir son souffle devant un rhinocéros et écouter les belles histoires que racontent les rangers rwandais. Au soleil couchant, on trinque autour du Boma, le feu de camp traditionnel, avant de repartir en safari nocturne sur les traces du plus furtif des félins, le léopard. Deux autres journées sont consacrées, en 4X4 et en bateau, à l’exploration de cet immense territoire sauvage.
Gorilles et volcans de Virunga
L’hélicoptère prend cette fois de l’altitude et se pose au cœur du parc National des Volcans. Ils sont cinq à régner sur ce royaume de brume et de forêts primaires : Karisimbi, Bisoke, Muhabura, Gahinga et Sabyinyo. Les rois de ces contrées sont les gorilles des montagnes, auprès desquels vous mènent des guides naturalistes experts. Cette expérience digne des grandes aventures africaines se mérite : sur les sentiers rendus célèbres par la primatologue Diane Fossey, il faut marcher, gravir les sommets, traverser des forêts denses, parfois ouvrir le chemin à la machette jusqu’à la rencontre d’un groupe de gorilles qu’on apprivoise durant quelques instants magiques. En route, s’offre une multitude d’autres rencontres avec les singes dorés ou les caméléons. Depuis 2017, ce rendez-vous exceptionnel se double d’une adresse qui l’est tout autant : Wilderness Bisate Lodge. Multi primé, cet écolodge à couper le souffle vaut à lui seul le voyage. Seulement six chambres, en forme de nids insérés dans la forêt comme des créations de land art, y déclinent une décoration organique et design à la fois. Assis au creux d’un amphithéâtre naturel, avec vue sur les volcans de Bisoke et Karimbisi pointant à travers les forêts afro-alpines, la beauté de ce palace nature sous-tend aussi un projet ambitieux de reforestation. Durant le séjour, chacun est invité à planter un arbre, qui ira rejoindre les quelques 20 000 bambous ou Hagenia déjà introduits afin de densifier la végétation et améliorer la biodiversité du domaine.
La magie des lieux vient aussi des contacts privilégiés que le lodge a tissés avec la communauté d’agriculteurs à proximité, l’occasion échanges inoubliables. Une plongée dans l’Afrique des livres d’images.

Au cœur de la jungle de Nyungwe
La dernière destination du périple conduit à traverser une partie du pays pour rejoindre Gisakura, au sud du lac Kivu. On survole des paysages enchanteurs où le vert bleuté des eucalyptus rivalise avec le vert foncé des cyprès en bord de routes et le vert tendre des rizières longeant le fond des vallées. Les cultures morcellent le paysage en damiers multicolores où poussent café, sorgho, maïs ou pommes de terre. A l’approche de Gisakura et ses luxuriantes plantations de thé, l’hélicoptère se pose aux confins du parc National de Nyungwe. Plus ancienne forêt tropicale d’Afrique, ses 1020 km2 d’ébènes et d’acajous constituent le plus important réservoir de biodiversité du Rwanda.
Un sanctuaire sophistiqué permet de rayonner dans ce territoire : le One&Only Nyungwe House. Les suites au mobilier africain intemporel y offrent une halte stylée aux explorateurs. Au retour d’une marche en forêt sur les traces des chimpanzés et singes colobes ou à travers le labyrinthe des théiers, on y savoure la détente d’un spa exceptionnel, d’une cérémonie du thé avec vue sur les plantations, avant de déguster, face à la jungle majestueuse, la cuisine du potager élaborée par le Chef. Une quintessence du raffinement à l’africaine.